Récits de voyages autour du monde et réflexions...

Le hasard en voyage

Le hasard en voyage

Suite à une suggestion d’Olivier du site EuKlide, je vous propose d’aborder le thème du hasard durant les voyages. Bien qu’en général un voyage se planifie, il arrive que le hasard s’immisce pour notre plus grand bonheur et nous permettent de vivre des moments souvent uniques et imprévus.

 

 

 

 

Le hasard a sauvé mon voyage au Ghana…

Je vais vous raconter plusieurs anecdotes que j’ai vécues durant mes voyages. La première et sans doute une de celles où le hasard m’a été le plus bénéfique s’est déroulé alors que j’étais à Lomé, au Togo. Avec mon ami, nous avions prévu d’aller au Ghana, pays frontalier, pour notamment voir les forts coloniaux de Cape Coast. Avant de partir de France nous avions vérifié sur le site de l’ambassade les formalités nécessaires et il est apparu qu’il est possible de le faire à l’ambassade de Lomé (c’est en général moins cher et plus rapide, je vous renvoie à l’article que j’avais écrit sur la demande de visa).

Or à Lomé, quand nous sommes allés à l’ambassade ghanéenne, ce fut le drame ! Depuis le 1er janvier de la même année, il est obligatoire de faire le visa à l’ambassade du pays de résidence (et donc en France). Cela n’avait pas été mis à jour sur le site internet, il n’y avait donc pas moyen de le savoir ! Après avoir insisté, nous avons du renoncé à cette excursion et continué la découverte du Togo. Quelques jours plus tard, une connaissance à mon ami nous signale qu’il connaît des gens qui viennent d’avoir le précieux tampon en arguant du fait que ce changement n’avait pas été mis à jour sur le site internet et surtout en obtenant l’appui de l’ambassade de France à Lomé qui a « poussé » le dossier. Suite à cet événement, nous avons retenté notre chance et cette tentative fut la bonne !

Si des gens n’avaient pas « forcé » pour avoir le visa et si cette connaissance nous n’en avait pas parlé, nous n’aurions pas pu aller au Ghana. Au final cette excursion au Ghana fut un moment mémorable avec l’émouvante découverte des forts de l’esclavagisme (Elimina Castle), la visite du centre d’Accra (la capitale), le lac Volta, etc. Pour certains, le hasard améliore le quotidien du voyage, pour moi cela m’a carrément permis de découvrir un nouveau pays ! (et oui, je ne fais pas les choses à moitié !)

 

… et m’a également permis de voir un magnifique bateau

Une autre anecdote que vous avez peut-être lu dans mon récit de voyage sur la Norvège. Cette anecdote est une coïncidence amusante qui n’a pas eu de répercussion sur le voyage mais m’a permis de réaliser une chose que je voulais faire. Durant la visite de Bergen, la 2ème ville de la Norvège et qui est un port sur l’Océan Atlantique, je suis monté en haut de la principale colline de la ville afin de bénéficier d’un point de vue magnifique sur Bergen. Arrivé en haut, je me retourne donc pour contempler la ville et que vois-je ? Le plus grand paquebot du monde, le Queen Mary 2, est à quai ! Moi qui désirais le voir, me voila comblé, sachant qu’en plus il est en plein milieu de la ville et cela donne un résultat original qui permet de mieux apprécier l’immensité du bateau. Je vous laisse juger avec la photo suivante.

Le Queen Mary 2

 

Et pour finir, l’anecdote vraiment improbable…

Pour le mot de la fin, je vous propose une dernière histoire qui n’est pas de moi mais qui est sans conteste une des plus incroyables coïncidences que j’ai jamais vues. Voici l’anecdote en bref mais pour la version longue, je vous invite à aller voir le site de Julien qui est le héros de cette histoire.

Alors qu’il était en plein milieu de nulle part au Pérou, Julien a rencontré un couple d’une trentaine d’années qui faisait un tour du monde. Après une discussion d’une heure, ils se quittent et continuent chacun leurs chemins respectifs. Six mois plus tard, Julien se trouve au Cambodge sur une petite île perdue en train de dormir dans un hamac et là… je vous laisse deviner la suite, il « tombe » (et c’est le bon mot !) sur le même couple ! Quelles sont les chances qu’un tel événement arrive ? Elles doivent être infinitésimales et pourtant !

 

 

Et vous, avez-vous été le cobaye du hasard en voyage ? Laissez-vous le hasard vous guider durant vos périples?

 

 

Image à la une : http://chris.unblog.fr/2010/08/07/hasard/

22 Comments

  1. Merci de ta contribution à l’évènement …
    J’ai 2 anecdotes de voyage avec le hasard pendant un voyage au québec:
    alors que nous demandions notre chemin, je suis tombé sur un français qui habitait 5km de chez moi qui lui voulait se rendre vers notre endroit et nous vers le sien …
    En revenant, l’aéroport, nous passons la douane, il y a plusieurs files, j’hésite pendant longtemps, je prends la plus longue alors que mes amis passe par la plus courte … ils se moquent de moi et je dis « moi çà ira vite, je connais le douanier »…
    A peine ai-je fini ma phrase qu’un douanier passe à côté de moi, c’était un ami qu eje n’avais pas vu depuis 4 ans, il m’a extirpé de la file ( il ne pouvait oas agir sur l’autre ) et j’ai passé le contrôle tout seul en buvant un café … et en attendant mes autres amis ! 😉

    • Ah pas mal ! T’as eu du pot pour le coup et tu as du bien faire rager tes amis :p

      C’est clair que les anecdotes sur les amis perdus et retrouvés il y en a plein, c’est fou ça !

  2. Les anecdotes du voyage dû au hasard il en existe vraiment es dizaines je pense dans mes expériences. Entre les rencontres d’anciens amis que je n’avais pas revus depuis plusieurs années ou ce genre de chose je pourrais en écrire pas mal. Mais j’en ai une sympa à l’esprit, non pas pour l’anecdote en soit mais plus pour le pourquoi du comment. Lorsque j’étais à New York l’année dernière en avril, j’avais décidé de faire Manhattan à pied (j’aime beaucoup marché et je préfère découvrir les villes de la sorte car cela me permet de voir des choses que les transports en commun ne me permettrait pas)….. Bref je marche dans les rue de la grande pomme et d’un seul coup j’entends crié « Will, Will, Will, … »… Juste le temps pour moi de tourner ma tête et à même pas un mètre de moi je tombe nez à ne avec WILL SMITH en train de courir pour se rendre sur la tournage de MIB3…. je le suis et je peux assister à la séance de tournage et j’ai pu serrer la main du monsieur…..bref le hasard fait bien les chose, mais je pense qu’au final on le provoque de par nos décisions….

    • Tu n’as pas à te justifier pour vouloir découvrir Manhattan à pied, s’il y a bien une ville qu’il faut parcourir à pied, c’est bien New York !

      Pas mal le hasard pour Will Smith ! Il sort quand MIB3 d’ailleurs ?

      • A première vue il sortirait le 25 mai. Mais bon je ne pense qu’il vaille le numéro 1 :) … En tout cas je le regarderais juste pour savoir si je serais capable de reconnaître la scène à laquelle j’ai assisté.

  3. Tu sais quoi Julien? Tu me donnes des idées! Moi aussi, je vais me fendre d’un article.

    • Ravi de voir que l’idée d’Olivier t’inspire également ! J’attend avec impatience de voir ton article !

  4. Bonsoir Julien,

    Très beaux récits de voyage, bravo !
    J’aime bien celui du couple. Du Pérou au Cambodge, ça en fait des kilomètres. Je pense, quand dans tout ça il y a un peu de « loi d’attraction ». :)

    Cordialement,
    Chafik

    • J’avoue que là c’est une sacré coincidence. On peut peut-être y voir l’influence d’une « loi d’attraction » comme tu dis !)

  5. Pas mal du tout la photo du Queen Mary 2. J’ai l’habitude de le voir assez souvent à Cherbourg, mais pas en plein milieu de la ville comme sur cette photo.

    • C’est vrai que le Queen Mary 2 doit être assez souvent du côté de la Normandie… Etant du sud c’st un peu plus difficile pour moi :)

  6. « Quelles sont les chances qu’un tel événement arrive ? Elles doivent être infinitésimales et pourtant ! »

    C’est rare mais ça arrive.
    Par exemple, j’ai retrouvé un camarade de classe, 15 ans plus tard en Guyane dans un trou perdu.

    Belles anecdotes sur le voyage.

    Amicalement

    Thierry

  7. Bonsoir Julien,

    C’est toujours important de provoquer son destin car au final on ne sait pas ce qui peut nous attendre derrière !

    Très sympathique histoire … qui donne envie de voyager :)

    Amicalement,

    Nassim

  8. Salut,

    très bel article.

    Le hasard nous permet de réaliser des choses que nous n’aurions pas imaginé ou pensé faire.

    Samuel

  9. Bonjour Julien,

    Merci pour ce voyage et ce dépaysement !
    Certaines choses dépendent de tant de facteurs qu’elles sont totalement imprévisibles par l’humain.

    Amicalement,

    Gaëtan

  10. Les « drôles » de hasards, dans la vie de tous les jours ou en voyage, ça arrive, mais en voyage, on est éblouit de tout, c’est peut être ça la différence!

  11. Lors de mon séjour, le hasard des rencontres m’en a fait voir de toutes les couleurs, un peu comme ton dernier point!

    J’ai rencontré une allemande lors de mon séjour à San Francisco lors d’une visite guide d’un musée et je l’ai rencontré 6 mois après à Melbourne en Australie!

    Une autre, j’ai rencontré mon ancien ami de promotion que je n’avais pas revu depuis 2 ans à Darwin en Australie dans la bibliothèque municipal!

    Drôle de coïncidence !

    • Ah oui, quand même, ce sont de sacrés coincidences !

      Tu as songé à jouer au loto ? :p

  12. Bonjour Julien,

    Belles coïncidences ou super coups du hasard…?

    Moi, en 1972 j’ai quitté le lointain ancêtre de EADS et en 1977, j’ai fait un périple en Scandinavie.

    En montant vers le Cap Nord, j’ai croisé une Renault 12 – très « caractéristique » – sur une dépanneuse, elle m’a rappelé celle d’un ancien collègue (le n° d’immatriculation aussi).

    Sur le bateau de retour du Cap Nord, je reconnais quelqu’un… un autre ancien collègue, qui m’a confirmé que le propriétaire de la Renault 12 était censé être en Scandinavie à ce moment-là !

    Bien cordialement,

    Jean-Louis

    • Le hasard réserve de ces tours ! Décidément, vous aviez plus de chance de rencontrer des collègues en scandinavie qu’en revenant chez EADS ! (ou Matra à l’époque je suppose ?).

      • Bonjour Julien,

        Oui, tu as tout à fait raison !

        Pour la petite histoire, j’ai débuté à Nord Aviation, qui est devenue la SNIAS (Société Nationale des Industries Aéronautiques et Spatiales), pour devenir l’Aérospatiale, juste avant ou juste après, que je change de boite.

        Euh, j’espère que je ne « m’ai pas gouré » dans la chronologie…

Trackbacks/Pingbacks

  1. A vous de choisir parmi 23 billets ! - [...] « Le Hasard en Voyage » de [...]

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.