Récits de voyages autour du monde et réflexions...

L’informatique en voyage et la sécurité

L’informatique en voyage et la sécurité

Avec la démocratisation de l’informatique et d’internet, il est très tentant de prendre son ordinateur portable pour voyager. Afin que cela ne tourne pas au désastre, il est nécessaire d’appliquer des règles de précaution surtout si votre pc vous sert professionnellement. Voici une petite compilation des précautions à prendre que ce soit physiquement ou virtuellement.

 

 

Les règles de bases en sécurité informatique

Inutile de vous préciser qu’il vaut mieux avoir un pare-feu (fireware en anglais) afin d’éviter les connexions intrusives et de pouvoir les bloquer le cas échéant. Un anti-virus peut s’avérer très pratique également.

Evitez de vous trimballer une liste écrite des divers mots de passe ou alors en dernier recours ne la mettez pas dans le sac du pc. Le mieux reste de les avoir en mémoire. Au pire, il est toujours possible de les stocker dans un fichier bien caché dans l’ordinateur mais il faudra absolument que ce fichier soit chiffré et protégé par un mot de passe.

Désactivez le mode ad hoc. Ce mode permet de se connecter à internet via un autre ordinateur mais la réciproque est vraie : cet ordinateur aura accès à votre ordinateur. Ce n’est pas terrible si vous ne voulez pas d’intrusion…

Dans la continuité, le partage des fichiers doit être désactivé afin d’être certain qu’on ne pourra pas facilement vous voler des fichiers si un autre ordinateur est sur le même réseau que vous.

 

Sécuriser la connexion internet

Arriver à se connecter à une connexion wifi ne suffit pas. Souvent ces réseaux sont publics et le risque de se faire pirater est grand. Voici quelques règles de base pour éviter de se faire voler ses identifiants et mots de passe :

  • Evitez d’aller sur les sites sensibles si vous « ne le sentez pas » : site de la banque, webmail, etc.
  • Utilisez tout le temps le mode https quand il est disponible. Pour cela, connectez vous sur le site en question en tapant https:// devant l’url et non http://
  • Vous pouvez également utiliser une connexion VPN. Le VPN pour Virtual Private Network (réseau virtuel privé) est la solution ultime car toutes vos données seront chiffrées directement depuis la source.

 

Où trouver une connexion internet ?

Le wifi est présent quasiment partout de nos jours. Même dans les villes de taille moyenne en Éthiopie il était possible de trouver des fois une connexion wifi à l’hôtel. Par contre le débit n’est pas forcément mirobolant mais c’est déja un bon début ! Dans certains hôtels le tarif peut s’avérer prohibitif mais cela devient de plus en plus rare. N’hésitez pas à vous renseigner au comptoir, de nombreux hôtels disposent également d’une salle « business » où ils ont des pc, des imprimantes et fax.

Les cybercafés sont également une possibilité mais je n’en suis pas fan car les inconvénients sont nombreux. On sera

En dernier recours vous pouvez songer à la clé 3G. La clé 3G est souvent pas très chère dans pas mal de pays et permet de pouvoir se connecter partout sur l’ensemble du pays. Toujours dans le cas de l’Ethiopie d’après ce que me disait un autre voyageur il faut compter une dizaine d’euros par mois pour avoir un débit correct sans faire des folies non plus.

 

Règles de bon sens en voyage

Inutile de préciser que quand vous prenez l’avion, le pc portable, Kindle, etc. doivent être avec vous dans votre petit sac à dos. Essayez d’utiliser un sac à dos générique afin de ne pas signaler à tout le monde que vous avez sur vous l’équivalent d’un magasin informatique.

Quand vous vous promenez, ne perdez jamais de vue votre sac à dos quitte à le mettre sur le ventre pour l’avoir sous les yeux en permanence. Une autre option peut être d’investir dans une alarme de mouvements. Vous attachez l’émetteur au bagage et le récepteur reste sur vous. Si le bagage s’éloigne de vous, l’alarme se met à sonner. Cela peut s’avérer pratique mais je n’ai jamais eu l’occasion de tester.

Dans l’avion, évitez de mettre l’ordinateur portable dans le conteneur au dessus de vous, quelqu’un peut le voler pendant que vous dormez, etc.

Si vous avez un pc portable avec une autonomie limitée, avoir deux batteries peut s’avérer payant. Cela peut servir durant un long voyage en avion ou en bus par exemple, rien de plus frustrant que de ne pas pouvoir voir la fin de son film car la batterie est à plat ! Et puis ça ne fait jamais de mal d’avoir une batterie de secours si la première lâche (ça peut arriver !).

Pour ceux qui veulent plus d’informations sur le sac à dos, j’ai rédigé un article sur la préparation du sac à dos.

Quand vous êtes à l’hôtel, évitez de laisser l’ordinateur portable à la vue de tout le monde. Vous pouvez envisager de le mettre dans le coffre-fort s’il y en a un et que votre pc est une notebook. Si vous ne voulez pas le prendre avec vous durant l’excursion, je vous conseille de bien le cacher et de l’attacher avec un cadenas conçu pour cela. Bien que cela n’empêche pas fondamentalement un vol, ça dissuadera une grande partie des potentiels voleurs.

 

Une assurance casse pour le voyage ?

Certains magasins vous proposent une assurance casse à l’achat, à vous de voir si vous pensez en avoir besoin. Il peut s’agir d’une bonne option pour ceux qui ne veulent pas trop avec le risque de voir son matériel se faire abîmer à cause des aléas du voyage. Toutefois, le surcoût n’est pas négligeable et la décote est assez forte. La décote est la valeur marchande que perd à chaque instant votre bien.

Supposons par exemple que vous achetez un pc à 1000€. Si vous devez échanger le pc dès le lendemain vous aurez probablement un remboursement du même montant. Toutefois, si cela se produit 1 an après par exemple, la décote appliquée sera de x%, l’ordinateur ne sera valorisé que pour 800€ dans le cas d’une décote de 20% par exemple. Le niveau de décote se calcule annuellement ou semestriellement en général et dépend du magasin où vous achetez votre matériel.

 

 

Recherches qui ont permis de trouver cet article :

  • case informatique pour voyager

11 Comments

  1. Même en limitant le risque de vol ou de casse, il est préférable de bien se protéger jusqu’au bout et de penser à faire des sauvegardes régulières sur un lieu différent du PC.

    Que ce soit en ligne ou via un disque dur externe que l’on garde avec soit (dans un autre sac), les données ont elles aussi besoins d’être protégées.

    Personnellement j’utilise un NAS qui est chez moi …

    • Salut Pyrros,

      Je suis tout à fait d’accord avec toi. J’en parlais dans mon article précédent mais je vais peut-être en remettre une couche !

  2. Merci pour cet article, je travaille dans le web et la sécurité de son ordinateur est un point essentiel quand on voyage. J’ai eu de nombreux amis qui ont eu leur blog hacké car ils ne faisaient pas attention quand ils se connectaient.

  3. Salut,
    Très bon article, tu soulèves un vrai problème, avoir un ordinateur dans le cadre d’un voyage classique est simple, mais si tu pars en mode baroudeur ou backpacker, tu as intérêt à y réfléchir à deux fois.

    Perso j’ai plus tendance à me rabattre sur du petit matériel, netbook, c’est utile et le prix reste abordable, en cas de vol, ça fait mal, mais c’est moins frustrant qu’un bel ordinateur tout neuf à 800 euros (je parle en connaissance de cause :-D )

    Par contre pour les connexions sur des réseaux publics, sincèrement, mieux vaut ne faire aucune opération avec sa banque ou quoi que ce soit de sécuriser. C’est tellement facile de récupérer ce qui passe sur un réseau.

    • Je suis entièrement d’accord pour toi sur le petit matériel, ça fait moins mal quand on se fait voler !

      Pour les connexions, comme tu dis, quand on ne le sent pas il vaut mieux éviter. Par contre, si on prend les précautions d’usages (VPN, https, etc.) c’est déja nettement plus sécurisé !

  4. Tout à fait, mieux vaut éviter de partir avec son nouveau macbook retina à 2400 euros ;)

    Un bon vieux PC fait souvent l’affaire pour le surf et les emails

  5. De bons conseils, merci.
    C’est toujours intéressant de lire le point de vue des autres sur le sujet. On y apprend toujours qqc.

  6. Merci pour toutes ces infos sur la sécurité informatique en voyage. Du simple bon sens diront certains, encore faut-il ne rien oublier. Le best étant le VPN. Bonne continuation.

  7. Merci pour ton article bien complet, je vais me renseigner sur le VPN et l’alarme de mouvement, je ne connaissais pas du tout et ça peut être intéressant de l’utiliser au quotidien.

    Je rajouterais à ton article : prendre une housse rigide pour protéger au mieux l’ordinateur et utiliser un système de type Dropbox qui est très utile si casse, vol ou perte.

  8. Un bonne alternative à Windows …Linux Unbuntu ou Mandriva idéal pour les débutants …………
    Un système stable et sécurisé,pas besoin d antivirus.

  9. Merci julien pour ce superbe article

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>