Récits de voyages autour du monde et réflexions...

Demander un visa pour la Chine

Demander un visa pour la Chine

Dans le cadre de la préparation de mon voyage en Chine pour les semaines à venir, j’ai été amené à demander un visa pour la République Populaire de Chine.

Voici un petit récapitulatif tiré de mon expérience personnelle avec des astuces et conseils Il ne s’agit pas d’un résumé exhaustif, j’ai peut-être oublié certains éléments ou bien la procédure a changé depuis, etc. Faites très attention à tous les petits détails !

 

Pour demander le visa chinois, il existe deux cas de figures. Soit vous avez un consulat dans votre région : Marseille, Strasbourg ou Lyon et dans ce cas vous pouvez aller directement au consulat afin de déposer le dossier et le passeport soit vous habitez ailleurs et dans ce cas il est nécessaire de passer par le centre de délivrance des visas qui se trouve à Paris sur les Champs Elysées.

Si vous êtes dans le deuxième cas, effectuer les démarches soit-même devient très contraignant : il faut prendre rendez-vous pour déposer le dessosier, prendre rendez-vous pour le retirer. Cela demande d’être disponible aux 2 créneaux horaires demandés, etc.

Heureusement, vous avez la possibilité de passer par une agence qui va s’occuper de la relation avec le centre de délivrance. C’est ce que j’ai fait et ça marche très bien. Par contre le service n’est pas gratuit, il faut en général compter dans la trentaine d’euros.

 

Précision importante : le visa dure 3 mois et commence le jour de la délivrance du visa et non pas le jour de l’entrée sur le territoire chinois. Inutile donc essayer de faire le visa 3 mois avant de partir étant donné qu’il sera périmé avant même de poser le pied en Chine. Un mois avant est un bon délai. La procédure prend environ 5 jours en général.

 

Les papiers à fournir dans le cas d’un visa tourisme

Il faut remplir un formulaire qui se trouve sur le site de l’ambassade de Chine en France. Attention ! il faut répondre en MAJUSCULES et évitez d’omettre des détails, j’ai l’impression qu’ils sont assez tatillons sur ce sujet… Il faut également y inclure une photo d’identité récente (moins de 3mois). Pour ceux qui ont un nom en chinois il est également impératif de le noter dans la case correspondante.

 

Concernant l’assurance rapatriement, il est communément admis que le fait d’avoir une carte bancaire et d’avoir acheté les billets d’avions avec est suffisant. Cela est vrai mais dans le cas du visa chinois il est impératif que cela soit formalisé. C’est à dire qu’il faut joindre au dossier une attestation prouvant que vous avez bien cette assurance rapatriement. L’accusé de paiement des billets d’avions ne suffit pas car elle ne fournit pas le nom du bénéficiaire de l’assurance ainsi que les durées de validation.

Pour parer à ce problème, rien de plus simple : les cartes bancaires sont associées à une assurance. Il suffit d’appeler l’assistance de Mastercard ou de Visa et ils envoient cela dans la minute qui suit par mail.

 

Il est nécessaire également de fournir les trois dernières fiches de paie si vous êtes salariés ou des attestations de revenu. Le contrat de travail est également une preuve valable.

Si vous n’êtes pas salarié, j’ai un ami qui a obtenu son visa en fournissant des relevés bancaires pour prouver qu’il possède une somme d’argent suffisante pour subvenir à ses besoins.

Pour ceux qui sont étudiants ou au lycée, il faut fournir le certificat de scolarité.

 

En théorie il faut également fournir des « preuves » au sujet de l’hébergement durant le voyage. Cela peut passer par les confirmations de réservation des hotels ou bien une attestation d’hébergement si vous êtes chez un particulier. Bien qu’il soit sous entendu qu’il est nécessaire de fournir ces preuves pour l’hébergement durant tout le voyage, cela n’est heureusement pas vrai (du moins d’après mon expérience personnelle et de celles de pas mal de voyageurs). Dans mon cas, j’ai simplement fourni la confirmation de réservation de mes 3 premières nuits à Beijing.

 

Inutile de préciser qu’il est également nécessaire de fournir une copie des billets d’avion aller/retour. La confirmation de réservation est une preuve valable.

 

Aller au Tibet

Pour pouvoir entrer dans la province du Tibet (le Tibet central), il est nécessaire d’avoir un permis particulier, le « Tibet Travel Permit ». Ce papier sert seulement pour pouvoir aller à Lhassa et dans les environs. Pour pousser plus loin l’excursion, il est nécessaire d’avoir un papier supplémentaire.

Ce permis ne peut pas être pris en indépendant, il est nécessaire d’être un groupe de 5 et il faut compter 150$ par personne. Ceci dit, j’ai entendu de tout concernant ce fameux papier : il serait possible de l’obtenir même si on est tout seul, il est nécessaire de passer via une agence, etc. J’ai même entendu dire que certains voyageurs achetaient 5 permis pour pouvoir y aller seul (c’est cher ceci dit !).

Le Tibet était fermé aux étrangers quand j’ai voulu y aller, je n’ai donc pas d’informations plus précises sur la question.

 

Pour conclure, même si a première vue la procédure pour avoir un visa chinois a l’air contraignante, avec un peu d’organisation, le précieux papier s’obtient sans trop de difficulté.

 

Recherches qui ont permis de trouver cet article :

  • visa pour la chine quand le demander

17 Comments

  1. Salut,
    J’ai moi-même demandé un visa chinois l’an passé.

    Habitant à Toulouse j’ai également sollicité les services d’une agence :
    33 € De frais d’intervention
    18 € De frais d’envoie en recommandé vers le consulat de Marseille.

    Pour remplir le formulaire ils insistent également sur le fait d’utiliser un stylo bille à encre noir.

    Pour les photos, il faudra les prendre chez un photographe, car il faut être pris devant un fond blanc (comme pour le visa Indien). Alors que les photomatum français ont un fond légèrement gris, en accord avec la législation française sur les photo pour documents officiels…

    Concernant l’assurance rapatriement il faut faire attention. Celle vendue en pack « promo », avec le billet d’avion, n’est généralement pas acceptée.
    En effet, elle ne contient pas les informations indispensables, à savoir:
    Nom du bénéficiaire, dates sur lesquelles s’étend sa validité, lieu de validité. (Je me suis fait avoir donc j’en sais quelque chose !)

    Comme tu le dis dans ton article, il est possible d’obtenir cette assurance via le service de carte bancaire. Une ressource internet utile à ce sujet :
    Europ Cartes

    Bon voyage 😉

  2. Salut,
    Assurance rapatriement, fiches de paies, attestation d’hébergement, photo sur fond blanc, ils sont vraiment pointilleux les chinois pour délivrer un visa! Je ne pensais pas que ce serait de la sorte. Je ne connaissais pas non plus les agences spécialisées qui s’occupent de t’obtenir un visa, je trouve ce service vraiment très intéressant.

  3. Voilà qui est bon à savoir! C’est pas la visa le plus simple à avoir, mais bon, cela vaut le coup non?

  4. Que de papiers pour aller chez les chinois, on sent encore tout le poids de la bureaucratie communiste …

  5. Rhâââ… ces pénibles démarches pour l’obtention d’un visa! Toujours pénible, stressant et aussi humiliant, je trouve. Par contre, ça me ait mal a coeur de voir les restrictions de voyage vers le Tibet. C’est à la fois révèlateur et inquiétant!

  6. C’est sur que l’obtention de certains visas, c’est un vrai parcours du combattant, mais bon, quand on l’a entre les mains, on se dit que le jeu en valait vraiment la chandelle, surtout si c’est pour un pays qu’on rêve de visiter depuis longtemps 😉

  7. Salut,

    Je me souviens il y a quelques année lors d’un tour du monde nous étions à HK et il nous a fallu passer dans une petite boutique pour acheter un visa car nous voulions aller faire quelques emplettes à shenzen.
    C’était moins compliqué avant…

  8. Merci pour les informations…il n’en reste que c’est un très beau pays et que le peuple chinois ne reflète en aucune manière sa bureaucratie ou son régime..malgré les petites difficultés qu’on pourrait avoir le voyage en vaut la peine

  9. Concernant le Tibet, c’est quand même dingue les conditions! Tu imagines si c’est vraiment vrai, 5×150=750 euros juste pur un visa pour voyager seul dans la capitale et ses environs! Et avec un bon backchich à la frontière, ça serait pas plus jouable?

  10. Merci pour ces infos. Pour le Tibet, j’ai également entendu toute sorte d’informations. En résumé, il faut payer pour passer. Je me demande ce qu’il en est aujourd’hui

  11. Bonjour

    Merci pour cet article très instructif qui m’éclaire un peu plus sur certain points.
    Toujours est-il qu’après vous avoir lu, cela renforce l’opinion négative que je me faisais de ce pays.
    Il me semble qu’ils sont très exigeants en termes de paperasse. Cela montre que le moindre problème administratif est sévèrement puni.
    Pour l’anecdote, j’ai une amie chinoise qui a obtenu la nationalité française et donc renoncé à la nationalité chinoise.
    Elle s’est rendue en chine avec un visa touristique pour passer les fêtes avec sa famille. Quand elle a voulu prolonger son séjour on lui a refusé ; par la suite elle s’est retrouvée en prison pour dépassement de la date prévu sur son visa.
    Il parait que chaque jour de dépassement est puni par une forte amande ou de la prison.
    Il faut donc être très vigilant a l’approche de la date de départ.

  12. c’est Super aussi il n y’a pas beaucoup des conditions pour prendre la visa

  13. merci beaucoup pour cet article
    enfin je vais chercher une visa sans condition :)

  14. C’est pas le plus facile des visas à avoir.
    Un collègue américain d’origine chinoise a eu des problèmes avec l’ambassade parce qu’il avait laissé tomber la nationalité chinoise, petite réaction d’orgueil patriotique.

  15. Super merci bcp

  16. Tiens, je ne savais même pas qu’il fallait un visa… au fond c’est normal, mais j’y ai jamais pensé 😀

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.