Récits de voyages autour du monde et réflexions...

Conseils sur le matériel à emporter en voyage

Conseils sur le matériel à emporter en voyage

De nos jours avec l’apparition de nombreux outils high-tech, partir en voyage revient à trimballer une quantité impressionnante de matériel. Entre l’ordinateur portable, le kindle, l’appareil photo, les divers chargeurs, etc. la liste est longue ! Petit tour d’horizon de ce qu’on peut emporter en voyage.

 

 

 

Le choix du pc portable pour voyager

On peut définir les ordinateurs portables en quatre catégories : les transportables qui font 17″, les classiques de 15″6, le netbook version XXL qui fait 13″3 et le netbook qui tourne aux alentours de 10″.

Disons le tout de suite, la version transportable de 17″ est absolument à proscrire. Il ne rentre pas du tout dans un sac à dos, l’encombrement est maximal ainsi que le poids.

La version classique de 15″6 est déja plus pratique mais je trouve qu’elle reste assez encombrante par moments.

La solution est de sacrifier du confort d’utilisation et en puissance pour descendre plus bas vers les netbooks. Pour ceux qui veulent être radicals, les netbooks de 10″ sont excellents. Ils pèsent seulement 1kg et ont une autonomie de 5 à 6h (j’ai testé et je confirme), rien de mieux pour un long voyage en avion par exemple ! Par contre l’écran est assez petit et risque d’en rebuter certains sans compter que la puissance de calcul n’est pas folichonne. Vous pouvez dire adieu au multitasking sur 56 applications simultanées !

Un bon compromis peut être de viser les netbooks 13″3 comme les Sony Vaio par exemple. C’est une solution idéale pour ceux qui ont besoin de leur pc en voyage pour travailler par exemple. L’écran est suffisamment grand pour y voir quelque chose et la puissance de calcul suffisante (sans faire de folies non plus !).

 

Pour ceux qui ont des données très sensibles sur leur ordinateur portable, il est impératif d’avoir un back-up (sauvegarde des données en double). Il y a plusieurs solutions pour cela. Vous pouvez opter pour le back-up en ligne avec des sites comme Dropbox par exemple ou encore pour un back-up physique avec une clé USB si vos données ne prennent pas beaucoup de place ou bien un disque dur externe.

L’appareil photo

Je ne m’y connais pas suffisamment dans le domaine pour vous conseiller efficacement mais voici 2 ou 3 petites astuces que j’utilise régulièrement.

  • j’ai tout le temps deux batteries pour l’appareil photo. En effet, une batterie peut vite s’épuiser en cas d’utilisation intensive sans compter que les conditions climatiques (le froid) peuvent accélérer sa consommation. De plus, ce n’est pas toujours possible de recharger sa batterie tous les deux jours (quand on fait du camping sauvage par exemple) et ça permet de moins stresser.
  • j’ai également deux cartes SD. De manière générale deux cartes SD de 16go coûtent aussi cher qu’une seule de 32go approximativement donc autant avoir deux cartes distinctes !

Bref vous l’aurez compris, je préfère tout avoir en double au cas où. Avoir un ordinateur portable est également un bon moyen d’avoir un back-up pour les photos. Pour ceux qui ne veulent pas prendre de pc, il est toujours possible de prendre des CD/DVD et de graver les photos dans un cyber-café.

 

Le Kindle

Ceux qui sont déja partis en tour du monde se reconnaîtront : rien de plus pénible que de devoir trimballer 5kg de livres. Entre les guides touristiques et les livres qu’on veut prendre pour avoir un peu de lecture, le poids grimpe vite ainsi que l’encombrement.

Pour remédier à ce problème de nombreuses combines existent : échanger les guides dans les guest houses, abandonner les livres lu, etc. Mais ce n’est pas toujours possible ou alors on n’a pas envie de se séparer d’un livre qu’on a adoré… C’est là que le Kindle se pose en tant que solution ultime !

Pour quelques centaines de grammes et un encombrement minimal, le Kindle permet d’emporter sa bibliothèque avec soi. Il est possible d’y mettre jusqu’à 1400 livres et nul doute que cela suffit amplement même pour partir 10 ans autour du monde.

Certains guides de voyages proposent l’édition numérique en supplément de la version papier ou il est même possible d’acheter directement la version Kindle.

Je doit avouer que je n’étais pas convaincu par une liseuse électronique mais après avoir franchi le pas je ne regrette pas du tout. L’ergonomie est plutot bonne, l’autonomie excellente (une demi-heure par jour pendant un mois) et le confort de lecture est similaire à la version papier sans compter qu’il est possible d’ajouter des notes, de surligner, avoir la définition des mots, etc.

 

Utiliser un Ipad en voyage ?

Visiblement, de plus en plus de gens sont fans de l’Ipad et ne peuvent plus s’en passer. A première vue, il s’agit d’une option intéressante pour le voyageur car l’encombrement est encore plus faible qu’un pc et ce sera idéal pour celui qui veut s’occuper en regardant un film ou en jouant sur des applications par exemple.

Personnellement, je n’ai jamais eu l’occasion de l’utiliser donc je ne saurais réellement dire quelles sont les possibilités mais je reste assez dubitatif. Par exemple dans mon cas, j’ai du mal à voir ce que l’Ipad apporte de plus concrètement par rapport à un netbook mais peut-être que je me trompe… Autre bémol, l’Ipad m’a l’air d’être fragile, beaucoup plus qu’un netbook.

Après il est possible de brancher un clavier à l’Ipad donc j’imagine qu’avec un peu d’habitude il doit tout à fait être possible de se servir de l’Ipad pour prendre des notes durant le voyage.

 

Sinon pour l’anecdote, certaines compagnies américaines ont fourni des Ipad à leurs pilotes afin de remplacer la documentation papier. Il semblerait que ce soit bien plus pratique que ce soit en terme d’ergonomie pour retrouver une information précise ou en terme de gains de volume étant donné que la documentation en question est plus que conséquente.

Certaines compagnies songent même à remplacer les écrans personnels par des Ipad afin d’y gagner en poids (un kg de moins dans un avion = beaucoup de kerosène en moins = des économies) et de pouvoir y gagner en flexibilité (facilité de mise à jour des programmes de divertissement par exemple).

 

Les chargeurs

Pour les chargeurs et le format des prises électriques, je vous renvoie à l’article sur les prises électriques et le voltage à l’étranger.

Si vous avez un téléphone qui fonctionne avec un chargeur USB, vous pourrez utiliser ce chargeur pour le Kindle. C’est toujours ça de pris !

On notera que le chargeur d’un netbook est beaucoup moins volumineux que celui d’un laptop de 15″6. Mine de rien, ces petits gains sont significatifs à la fin.

 

 

15 Comments

  1. Conseils bien pratiques, j’hésite toujours à acheter un Kindle. Je vais peut-être finir par me laisser tenter…

  2. Les types de PC portable les plus intéressants en terme de poids, d’encombrement, de performance et de taille de l’écran sont les formats 13,3 pouces. Les Sony Vaio en sont un bonne exemple. J’écris d’ailleurs ce commentaire avec ce modèle. J’ai déjà tester des formats plus petits. Difficle de travailler avec des 12 pouces ou 10 pouces en tant que nomade digital.

    Le Kindle, je m’y mets dans 1 semaine ou 2 !

  3. Merci pour ces précieux conseils. Je suis moi aussi assez dubitative sur l’utilisation de l’Ipad à l’étranger. De plus, je le trouve beaucoup plus fragile qu’un notebook classique.

  4. Intéressant comme article… Je suis plus partagé sur les cartes SD… Relis bien ;op

    Sinon, je trouve qu’une carte mémoire de grosse taille évite les manipulations & les pertes. Une carte SD ne vaut plus très cher en neuf : 30 euros une 32 go…

    Pour les portables, c’est une philosophie. Qui peut le plus peut le plus. Je n’arrive toujours pas à trancher : 10 11 12 13 15 ? AHHH ;o)

    • Hoo, je n’avais pas penser aux cartes SD pour faire de la sauvegarde. Je pensais pas qu’on pouvait en trouver de 32 Go. je pourrasi par exemple y stocker mes sauvegardes de photos. Très bonne idée !

      • Ca existe les cartes de 32go, j’en avais vu une l’autre jour !

    • Effectivement j’ai choisi un 17′ pour avoir un écran confortable mais côté transport et autonomie, ce n’est pas ça du tout.

  5. Finalement, le problème de tout ça, c’est qu’on est complètement dépendant de l’électricité.. Il parait que le Kindle n’est pas très gourmand, cela-dit. Mais trois semaines dans la jungle et on ne peut plus ni prendre de photos, ni écrire, ni lire.. ^^

    Asiatrek : le problème des grosses cartes, c’est qu’à la moindre fausse manip, au moindre vol, etc. tu perds tout d’un coup !

    • Salut Madame Oreille,

      Je confirme que le Kindle ne consomme pas beaucoup ! J’ai mis une éternité avant de devoir le recharger et j’ai lu plusieurs livres entretemps…

      C’est clair qu’on est vraiment dépendant de l’électricité. J’essaye de limiter la casse en ayant 2 batteries pour l’appareil photo et de toujours éteindre le téléphone portable. Toutefois, ça reste très limité car concernant le pc, impossible d’avoir plusieurs dizaines d’heures d’autonomie…

  6. Finalement, le plus compliqué et le plus important avec tout le matériel de vacances, c’est d’avoir les batteries pleines. J’attends avec impatience le développement des technologies de chargement solaire (et sans contact pour que ça se recharge directement dans le sac à dos). Ca existe déjà pour les téléphones mobiles mais je n’en ai pas trouvé pour les pc & tablettes.

    • Très bonne idée le coup du chargeur solaire. Je n’y pensais plus mais ça peut s’avérer être un excellent moyen. Dans quelques années la technologie devrait être parfaitement au point !

  7. Fan de l’iPad, je me sens obligé de réagir ;p

    C’est vraiment pratique et super léger. Même avantage que les netbooks, l’autonomie, 6 heures au moins.

    très pratique pour la musique, les films, quelques mini jeux, et top pour mail/web.
    Honnêtement entre le surf sur netbook et sur iPad, y’a pas photo …

    Seul défaut de l’iPad, si l’on souhaite rédiger qqc ou se servir d’un word ou équivalent :(

  8. Evitez à tous prix les portables 15″ ou plus, car ils ne rentrent pas dans bon nombre de coffres forts d’hôtels (vous savez ces petits coffres dans les placards !).
    Un autre objet à emmener : un balladeur mp3 bien entendu !
    Pour ce qui est de l’iPad, mon beau frêre c’est assis dessus dans l’avion, l’ipad n’est donc même pas arrivé à destination :(

    • Oui c’est problématique en effet le 17 pouces pour voyages. Je pense qu’il va rester à la maison car je voyage léger. Une occasion de ce déconnecter complètement :)

  9. Merci d’avoir évoqué un tel sujet si intéressant.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.